Roncchon

Ronchhon est né dans ces maisons où l’odeur du chocolat chaud
était aussi familière et agréable que les odeurs des cheminées
de la SMN. Pour remplir la case “métier”, il a signé un CDI de
quatre heures par semaine. Ca permet d’avoir l’esprit libre
et du temps pour les activités périscolaires.
Recouvrir des murs d’étoiles de mer parachutistes, faire des
affiches pour des concerts et des barbecues, des pochettes
d’album, des bd… dessiner dessiner dessiner… Il est
né en ronchonnant devant la tâche qu’il devait accomplir,
recouvrir chaque petit espace qui arriverait devant lui.
Ronchhon dessine à foison. C’est donc ça son métier, la
case invisible. Il joue de l’absurde et du cynisme avec une
aisance déconcertante. Il rebondit à l’infini sur l’actualité
qui fait, plus ou moins malgré nous, notre quotidien. Et avec
une apparente insouciance, il nous propose une lecture de ce
quotidien souvent corrosive, avec une touche d’humour finale
qui ammène de la lumière sur le marasme ! Jusqu’au-boutiste
de la marge, il ressemble à Winshluss. Ses fréquentations
excessives avec l’idiotie le rapproche de Pierre La Police.
On n’aurait pas de mal à voir ses dessins publiés dans les
journaux, enfin, ceux qui le voudraient bien.
Ronchhon est aussi un rappeur masqué dans Jean Vance et le
Cacao Chocolat du Professeur Choron ça le fait bien marrer.


Ecouter Cacao Chocolat du Professeur Choron
Dessin de Roncchon
Portrait publié dans le Buzz Pack 33 en février 2016 (Caen)